[Témoignage] : l’enfantement physiologique et naturel d’Amandine, à la maternité

J'avais prévu d'accoucher à la maison, pour le confort et l'intimité que ma propre maison procurerait, mais mon bébé voulait rester un peu plus longtemps. Je savais que je ne pourrais accoucher à la maison que si j'accouchais avant 41 semaines et 5 jours, après quoi ma sage-femme ne me soutiendrait plus pour accoucher à la maison. Je dois admettre que la dernière semaine d’attente n'a pas été facile pour moi, souhaitant tous les jours que ce soit le jour J !

[Témoignage] : La naissance de Manech, à la maison

Le 16 avril 2020. Depuis quelques jours je soupçonnais avoir fissuré la poche des eaux mais ça ne coulait pas en continu. Rien d'inquiétant m’a dit Alexandra notre sage femme, même si c'est à surveiller. Le 14 avril en me couchant et le 15 au matin je perds un peu plus de liquide et m’inquiète … Lire la suite [Témoignage] : La naissance de Manech, à la maison

Les cinq hormones clés de l’accouchement physiologique

Pour que le travail d'accouchement s'active, il existe un mélange d'hormones complexes ayant un rôle clé dans la préparation du corps au travail d'accouchement, dans la mise en route du travail, puis dans la régulation et le rythme des contractions (Gaskin). Ces hormones stimulent aussi les réactions de la mère et du bébé lors de … Lire la suite Les cinq hormones clés de l’accouchement physiologique